Le championnat jurassien 2021, le masque ou le vélo ?

Annulé en 2020 pour cause de pandémie, le championnat jurassien de triathlon (CJT), 27e du nom, aura bien lieu en 2021. Pour rappel, il regroupe plusieurs compétitions mises sur pied par des organisateurs répartis dans les cantons de Neuchâtel et du Jura ainsi que dans le Jura bernois (voir le calendrier dans l’encadré) ; bien que les triathlètes qui y prennent part viennent de toute la Suisse et même de l’étranger, en particulier du Jura français, le titre de champion jurassien est attribué, selon un règlement mis à jour chaque année, à un et à une triathlète qui résident dans l’espace géographique du CJT ou sont membres d’un club de cet espace.

Cette année, deux organisateurs, Boncourt et Tramelan, font défection ; les raisons de leur renoncement sont connues : un triathlon devant se planifier longtemps à l’avance (demande d’autorisations, approbation des parcours, recherche de bénévoles, de sponsors, lancement des inscriptions, plan des infrastructures, etc), les organisateurs n’avaient pas la certitude de pouvoir respecter les mesures sanitaires liées au Coronavirus et ont donc préféré reporter leur manifestation en 2022. Du côté de Val-de-Ruz, il a été décidé que seules les épreuves Jeunesse seraient mises au programme, sous réserve de l’accord de la municipalité.

Mais le triathlon de Delémont, déjà organisateur du Domoniak Triathlon, effectue sa première apparition comme épreuve du CJT et celui de St.-Imier revient après deux ans d’absence, avec un nouveau comité, un concept revu et une appellation inédite, l’Erguelathlon. Ils proposeront une manifestation selon la tradition du CJT, avec des départs regroupés par catégories, sur des distances habituelles, soit environ 300 m de natation, quelque 15 km à vélo et 3 à 5 km de course à pied. Quant aux triathlons de La Neuveville, La Chaux-de-Fonds et Asuel, tenant compte des mesures sanitaires, ils proposeront des épreuves adaptées, par exemple avec des départs selon le principe du contre la montre ou répartis sur plusieurs jours.

Ainsi, cinq manches sur les huit prévues seront proposées aux triathlètes et pourront compter pour l’attribution du titre de champion/ne jurassien/ne 2021. Le règlement sera adapté, seules les quatre meilleurs résultats seront pris en compte pour l’attribution des points et donc des titres 2021. De plus, les athlètes devront s’adapter aux différents cadres de compétition proposés par les organisateurs, ces derniers devant toujours respecter les mesures sanitaires en vigueur à la date de leur manifestation ; notamment, l’inscription globale aux cinq manches ne sera pas proposée, seules l’inscription spécifique à chacune d’elles sera possible. Les adeptes de ce sport et le public se référeront aux informations fournies par chacun des organisateurs, en particulier en ce qui concerne la présence ou non de spectateurs, de cantine et de cérémonie de remise des prix. 

Triathlon de Boncourt
Prévu le samedi 12 juin, il est définitivement annulé.

Triathlon de Tramelan
Prévu le samedi 19 juin, il est définitivement annulé.

Triathlon de Val-de-Ruz
Samedi 3 juillet, triathlon comprenant uniquement les catégories Jeunesse.

Triathlon de La Neuveville (avec classement pour le CJT)
Mercredi 23 juin, dès 09h30 : catégories Jeunesse et joutes des écoles

Vendredi 2 juillet, dès 17h00 : épreuves de paddle
Dimanche 11 juillet, dès 09h30 : triathlon, toutes catégories, système contre la montre.

Triathlon de Saint-Imier (avec classement pour le CJT)
Samedi 14 août, selon l’organisation traditionnelle.

Triathlon d’Asuel (avec classement pour le CJT)
Prévu le samedi 7 août, il est déplacé au samedi 21 août, selon l’organisation traditionnelle.

Triathlon de la Chaux-de-Fonds (avec classement pour le CJT)
Dimanche 29 août, selon l’organisation traditionnelle.

Triathlon de Delémont (avec classement pour le CJT)
Samedi 11 septembre, il est intégré pour la première fois au championnat jurassien.

04.06.2021
Service de presse du CJT
Raoul Voirol